Florian aux Championnats de France

Petit résumé des Championnats de France par Florian Stercq
Florian a participé aux Championnats de France et à pu accrocher une belle 45ème place. On aurait tous aimé faire aussi bien que lui mais à défaut de pouvoir le suivre en l’air on l’a soutenu au sol !

Jour 1, Entraînement & Repos
Manche annulée dès 11 heures le matin. C’était prévisible, du nord fort en altitude empêche de lancer une course dans de bonnes conditions. Ce n’est pas très grave vu les bonnes conditions qui nous attendent pour le reste de la semaine.

Au planning de la journée : baignade (très rafraîchissante) dans le lac puis 2h30 de vol depuis Saint-Vincent pour garder la forme. Le grand cirque devrait commencer le lendemain.

Jour 2, Manche 1
Les conditions sont un peu plus stables que prévues et le dessin de la manche de 72km est revu plusieurs fois.

Après une attente au start particulièrement difficile la manche est lancée à 14h45. D’entrée de jeu, 2 options se profilent: par le relief avec un détour important ou droit vers la plaine. C’est l’option relief qui est payante, pas de bol moi je suis en plaine. Je m’en sors finalement avec 30 minutes de retard sur le groupe relief. Je gère la manche correctement jusqu’à la fin, puis j’enchaîne les erreurs qui font que je valide les points temps mais pas le goal.

Résultat pas trop mal mais déçu de poser si près du goal.

Jour 3, Manche 2
Un gros parcours de 105km et des grosses conditions de vol. Malheureusement pour moi les jours se suivent et se ressemblent: après une belle course je rate complètement ma rentrée au goal, ce qui me vaut 20 minutes de retard sur mon groupe et un échouage à 170m de la ligne.

On remet ça aujourd’hui.

Jour 4, Manche 3
Ca fait du bien de voir le goal de haut!

Parcours plus court que la veille (82km) mais beaucoup plus technique à base de zones d’ombres et de crêtes sous le vent. Je me fais distancer dès le km 10 par le groupe de tête et me retrouve dans un groupe de poursuite assez efficace que je conserve jusqu’à la fin. Cette fois-ci je bétonne la rentrée au goal que je survole à … 800m. Je boucle en 3h13, à 30 minutes des premiers, pour une 34eme place.

Encore 2 manches à tenir, il faut commencer à gérer la fatigue. Mais on ne va pas se plaindre d’avoir de supers conditions.

Jour 5, Manche Annulée
La journée est bâchée mais les éclaircies sont prévues à partir de 15H. Une petite manche autour de la vallée est maintenue, les conditions au déco sont cycliques et pas mal de pilotes posent avant le start.
En vol les conditions sont limites et malheureusement un rideau de pluie arrose la troisième balise sur le Morgon au moment où le groupe de tête est en approche. Manche stoppée moins d’une heure après le start, donc annulée.

Cela fait le bonheur des pilotes posés avant le start, et le malheur des pilotes bien placés au moment de l’annulation de la manche (pour ma part je fais partie du deuxième groupe, dommage).

Jour 6, Manche 4
Dernière journée des championnats, grosses conditions météo, manche de 105km. Sur le papier la manche est technique mais en vol les gros plafonds autour de 3000m permettent de survoler les difficultés. Je suis bien en vol, avec le groupe de tête jusqu’à la moitié du parcours. Puis je me retrouve hors cycle et je rejoins un groupe de poursuivants avec qui je termine la course en mode très très cool. Je termine 45eme à 40minutes des premiers. La rentrée au goal a été difficile une fois de plus, en levant les jambes pour passer la dernière crête. Mais cette fois-ci ça passe.

A noter mon premier vrac de la semaine avec une grosse frontale alors que j’enroulais sur la tranche. Il me faudra 3 ou 4 décros et une centaine de mètres pour remettre la machine en vol. ça m’a calmé pendant 10 minutes.

En définitive
Charles Cazaux remporte la dernière manche ainsi que le titre de champion de France.

Pour ma part je termine 45eme sur 120 au général, en accord avec mes objectifs. Je suis un peu déçu de louper le goal à quelques dizaines de mètres sur les 2 premières manches, ce qui me coûte 15 places au général.

A l’unanimité ce championnat est une grande réussite, une équipe organisatrice au top, des conditions meteo exceptionnelles et des manches de folie.

A l’année prochaine dans les Vosges !

Laisser un commentaire